Saint Patrick


La fête de la Saint-Patrick ou fête nationale irlandaise est une fête qui, le 17 mars, célèbre le saint patron de l'Irlande.

 

Les Irlandais du monde entier, expatriés ou descendants des nombreux émigrants, et sa popularité s'étend aujourd'hui vers les non-Irlandais qui participent aux festivités et se réclament « irlandais pour un jour ».

 

Les célébrations font généralement appel à la couleur verte et à tout ce qui appartient à la culture irlandaise : la fête de Saint-Patrick telle que pratiquée aujourd’hui voit les participants, qu’ils soient chrétiens ou pas, porter au moins un vêtement avec du vert, assister à des « parades », consommer des plats et des boissons irlandaises, en particulier des boissons alcoolisées (bières et stout irlandais, comme la Murphys, Smithwicks, Harp ou Guinness, ou des whiskeys, des cidres irlandais, des Irish coffee).

 

La parade à Dublin, qui ponctue une fête de Saint-Patrick qui prend la forme d’un festival de cinq jours, a réuni plus de 500 000 personnes en 2006.

C’est la ville de New York qui abrite la plus grande parade pour la Saint-Patrick, avec plus de deux millions de spectateurs sur la Cinquième Avenue, devant les tours du sanctuaire dédié à Saint-Patrick, construit au XIXe siècle dans le style flamboyant. A San Francisco, la colonie irlandaise organise un grand défilé dans les rues. La statue de l'évêque évangélisateur de l'Irlande est ainsi promenée sur un char décoré aux couleurs nationales.

 

Désormais, la Saint Patrick est célébrée dans toutes les grandes villes du monde entier.

 

Outre une célébration de la culture irlandaise, la Saint-Patrick est à l’origine une fête chrétienne célébrée par l’Église catholique, l’Église d’Irlande et d’autres communautés chrétiennes. La fête a toujours lieu pendant le Carême.

 

Dans les calendriers chrétiens, la Saint-Patrick est déplacée au lundi quand elle tombe un dimanche. Il est de tradition pour certains chrétiens observant un jeûne pour le Carême, de le rompre pendant la journée de Saint-Patrick.